Sunday, 15 November 2009

Италиански Ренесанс.../Renaissance italienne...

Италиански Ренесанс, сьомга и макарони

Краят на седмицата започна повече от добре – с великолепния филм на Тери Гилиъм „Имагинариумът на доктор Парнасус”. Харесвам Тери Гилиъм още от незабравимите „Монти Пайтън” и техният абсурден, хапещ английски хумор. Филмът е увлекателна и феерична приказка за разказваните истории, въображението ни и изборът, който правим. Визуално е пиршество за очите, с прибавена щипка от Тим Бъртън и влияние на кича от 70те. Като добавим 2-3 намигвания към хумора на Монти Пайтън, символизма на картите таро и чудесната  актьорска игра (последният филм на Хийт Леджър), става ясно защо излязохме с ПП от салона  след полунощ с блажена усмивка на лицето.


Следващата стъпка в програмата беше временната изложба в Лувъра на трима гении на италианския Ренесаснс – Тициан, Тинторето и Веронезе. Съвременници и често съперници в конкурси и поръчки, в много случаи са рисували сходни сюжети – библейски и митологични. В изложбата бяха представени картини с еднакъв сюжет, но пречупен през мирогледа на всеки от тях  – „Сузана и старците”, „Венера, очакваща Марс”, „Кръщаването на Исус”, „Свалянето на Исус от кръста”...  Майсторството на Тициан, силата на Тинторето и преливащата светлина на Веронезе – незабравимо преживяване. Не знам кой от тримата ми допада най-много... може би Тициан.

След  духовната храна дойде време и за материалната. Незнайно как (всъщност знайно) стигнахме до един от предпочитаните ми парижки адреси – улица Бонапарт № 72 – магазинът на Пиер Ерме и неговите макарони. Това е един от луксовете, които си позволявам 2-3 пъти годишно – кутия макарони от Пиер Ерме. Харесвам именно неговите, заради оригиналните вкусови съчетания – бял трюфел, шоколад и зелен чай, розова вода и личи, шоколад и фоа гра, какао и касис, зелена маслина, шам-фъстък и череши... Вкусовете се сменят редовно, както колекциите на големите модни къщи и при всяко посещение опитвам по нещо ново. В момента новият вкус  е дюля и роза. Излязох с пакет съдържащ 16 броя макарони (все пак делим с ПП) и една кутия захаросани корички от грейпфрут, покрити с шоколад. Досега бях пробвала само портокаловите корички, но грейпфрутовите ми харесват още повече.
Завършихме деня в един рибен ресторант със скандинавска кухня – подарък от колегите при смяната на екипа. Чудесно меню (да живее пушената сьомга), приятна обстановка, безупречно обслужване.
След такива уикенди, връщането на работа в понеделник е особено тежко!
Renaissance italienne, saumon et macarons

Le week-end a commencé de manière fortement agréable : avec le film magnifique de Terry Gilliam « L’Imaginarium du docteur Parnassus ». J’apprécie Terry Gilliam depuis l’époque où il faisait partie des Monty Python et leur humour anglais mordant et poussé au sommet de l’absurde. Ah, le spam (eh oui, le spam qu’on reçoit tous les jours dans nos boites mail est nommé ainsi d’après un de leur sketches), la Cène avec les 3 Jésus et 27 apôtres, l’Inquisition espagnole à laquelle personne ne s’attend, le Ministère des démarches futiles, le perroquet mort  : tant de grands moments qui ont marqué les années 60 et 70… et nous avec PP. Pour en revenir au film de vendredi soir : c’est un joli et féerique conte sur les histoires que nous raconte notre imagination et nos choix. Visuellement, c’est un festin pour les yeux, avec une pincée de Tim Burton et influence du kitsch des années 70. Si on y ajoute 2-3 clins d’œil à l’humour pythonnesque, le symbolisme des cartes tarot et le jeu d’acteur excellent (le dernier film de Heath Ledger), il est compréhensible que nous soyons sortis avec PP de la salle obscure à minuit passé avec un sourire béat sur nos lèvres.

Le point suivant du programme était l’exposition temporaire des trois génies de la Renaissance italienne: Titien, Tintoret et Véronèse au Louvre. Ayant vécu à peu près la même époque et souvent rivaux lors des concours et commissions, ils ont beaucoup traité des sujets similaires : mythiques et bibliques. L’exposition présentait des tableaux avec les mêmes sujets, mais traités différemment par chacun d’eux : « Susanne et les vieillards », « Vénus attendant Mars », « Le baptême de Jésus »… La maitrise de Titien, la force de Tintoret et la lumière débordante de Véronèse assuraient une expérience inoubliable. Je ne sais pas lequel m’a le plus marqué… peut-être Titien.
Après la nourriture spirituelle, place à la nourriture matérielle. Notre balade dans les rue de Paris nous a conduit je ne sais comment (bon, je le sais, mais je fais semblant, là) devant une de mes adresses préférées de la capitale : 72, rue Bonaparte dans le 6ème. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est une des boutiques de Pierre Hermé et ces fabuleux macarons. C’est mon temple de la gourmandise personnel et 2-3 fois par an, je m’offre le luxe d’une boite de macarons de la maison. Je préfère ceux de Pierre Hermé pour leurs parfums souvent très originaux : truffe blanche, chocolat et thé vert matcha, rose et litchi, chocolat et foie gras, chocolat noir et cassis, pistache et cerise. Je suis toujours impressionnée par le fait que les parfums changent souvent, et qu'il y a des collections, tout comme chez les grands couturiers et à chaque visite je goute quelque chose de nouveau. Le parfum du moment est coing et rose, subtil et délicat. Je suis sortie du magasin avec un paquet contenant 16 macarons (faut partager avec PP) et une boite d’ «orangettes» au pamplemousse (je viens de les découvrir et je les préfère déjà aux orangettes traditionnelles).
Nous avons terminé la journée dans un très bon restaurant, «Autour du saumon», rue de la Convention. C’était un cadeau de mes collègues quand j’ai changé d’équipe. Pour la petite histoire, quand le restaurant a ouvert, nous habitions juste à coté (c’était l’époque où nous étions jeunes et insouciants et nous habitions Paris) et chaque fois que nous passions devant, nous nous disions «Faut qu’on y aille un jour!». Après, nous avons déménagé en banlieue et c’est à grâce à mes collègues que nous avons eu l’occasion d‘y aller. Il y a une partie traiteur, spécialisé dans le caviar et le saumon et une partie restaurant. Ils proposent de la cuisine de type scandinave, autour de différentes préparations de poisson. J’ai pris en entrée des crevettes et du poisson fumé, servi avec des toasts de pain de mie ou de pain noir suédois et une assiette de saumon fumé avec de la salade de pommes de terre à la sauce gravelax et salade verte. Tout était excellent, c’est idéal pour les amateurs de poisson et de la cuisine nordique. L’ambiance y est très sympa, sans prétentions et le service est impeccable. Je le recommande vivement !
Que c’est dur de reprendre le travail après des week-ends pareils!

No comments:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...